Voir le reportage
20130001_0843
© Céline ANAYA-GAUTIER/CNRS Photothèque

A gauche, le chercheur italien Roberto Mussa discute avec un membre de l'observatoire P. Auger

Référence

20130001_0843

Année de production

2013

Taille maximale

36.98 x 24.65 cm / 300 dpi

Légende

A gauche, le chercheur italien Roberto Mussa discute avec un membre de l'équipe de l'observatoire Pierre Auger, le plus grand détecteur de rayons cosmiques au monde, à Malargüe en Argentine. Situé à 1 400 m d'altitude, cet observatoire est équipé d'un réseau de 1 600 cuves s'étendant sur plus de 3 000 km² dans la pampa argentine, combiné à 24 télescopes à fluorescence pour étudier les rayons cosmiques grâce à l'observation des gerbes atmosphériques. Roberto Mussa s'occupe du système laser LIDAR (Light detection and ranging) pour contrôler la qualité et l'absorption de l'atmosphère. Cela permet ensuite de calibrer les télescopes à fluorescence en fonction de ces paramètres.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Observatoire Pierre Auger

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.