Voir le reportage
20120001_1592
© Cyril FRESILLON/CNRS Photothèque

Supercalculateur Turing, nommé ainsi en l'honneur d'Alan Turing

Référence

20120001_1592

Année de production

2012

Taille maximale

36.31 x 24.11 cm / 300 dpi

Légende

Le supercalculateur Turing, nommé ainsi en l'honneur d'Alan Turing, est composé de 4 096 noeuds de 16 coeurs soit 65 536 coeurs à 1,6 GHz. Sa puissance de crête est de 836 TFlop/s. On compte 1 Go de mémoire par coeur pour un total de 65 To de mémoire distribuée. A titre indicatif, le gain de performance observé pour une application donnée est en général de 20 à 50 % entre Babel, l'ancien supercalculateur, et Turing. Les deux supercalculateurs de l'IDRIS (Institut du développement et des ressources en informatique scientifique) ont été renouvelés à l'automne 2012. Ces deux supercalculateurs IBM de nouvelle génération ont une puissance nominale cumulée de 1 Pétaflop/s et une architecture complémentaire.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Turing et Ada, les deux nouveaux supercalculateurs de l'Institut du développement et des ressources en informatique scientifique (IDRIS)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.