20100001_0891

© Julien PORTELA/CNRS Images

Référence

20100001_0891

Couple de "Schistosoma mansoni", des vers en cause dans l'une des maladies parasitaires les plus fré

Couple de "Schistosoma mansoni", des vers en cause dans l'une des maladies parasitaires les plus fréquentes chez l'homme : la bilharziose. La femelle, filiforme, vit enchâssée dans le canal gynecophore du mâle, sa "gouttière" ventrale. Contrairement à la plupart des vers, les schistosomes ne sont pas hermaphrodites. Ils sont monogames, mais le déséquilibre de leur sexe ratio a pour conséquence l'infidélité de certains individus. Ces désunions ont pour but l'amélioration du brassage génétique. La compréhension des mécanismes qui régissent ces désunions permettrait de déterminer les processus d'évolution et de sélection des schistosomes et de mieux lutter contre la bilharziose.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.