20080001_0646
© Marion DECOSSAS/ICT/IBMC/CNRS Photothèque

Cellules dendritiques de derme humain incubées pendant 5 minutes avec la protéine E-GFP (green fluor

Référence

20080001_0646

Taille maximale

8.65 x 8.61 cm / 300 dpi

Légende

Cellules dendritiques de derme humain incubées pendant 5 minutes avec la protéine E-GFP (green fluorescent protein) du virus de la dengue. La protéine est localisée par un anticorps dirigé contre la GFP, observée par la technique de pré-inclusion. Après 5 minutes, la protéine attachée à la membrane plasmique est en cours d'internalisation dans des endosomes de petite taille. Les cellules dendritiques de la peau sont décrites comme les premières cibles cellulaires du virus de la dengue. De récents travaux décrivent pour la première fois, un nouveau mécanisme de résistance contre cette infection : les macrophages du derme humain sont capables de capturer le virus et d'inhiber sa réplication. Echelle : 500nm.

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.