19980001_0099
© CNRS Photothèque

L'imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM) en fonction du champ magnétique. L'image d'une h

Référence

19980001_0099

Taille maximale

19.35 x 29.63 cm / 300 dpi

Légende

L'imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM) en fonction du champ magnétique. L'image d'une huître (A et B) a été effectuée dans quatre champs magnétiques : C = 4.7T ; D = 0.28T ; E = 6.8mT ; F = 0.3mT, soit six fois le champ magnétique terrestre qui est de 0.05 mT. L'IRM à très haut champ (C) donne une information morphologique microscopique; l'IRM conventionnelle (D) apporte une information sur la teneur en eau et sa mobilité, qui, dans le cas de l'huître sont relativement uniformes; l'IRM à bas champ par polarisation dynamique nucléaire (E et F) donne une information fonctionnelle, ici, à la filtration du radical libre stable qui est accumulé dans une partie de l'huître. Cette technique permet de cartographier l'oxygène du corps humain, afin éventuellement d'étudier l'activité du cerveau.

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.