Retour au reportage Retour au reportage
20230066_0019

© Jean-Claude MOSCHETTI / Géosciences Rennes / CNRS Images

Reference

20230066_0019

Couplage innovant permettant d’identifier la présence de phases colloïdales au sein d’échantillons d’eaux naturels

Couplage A4F/Mals/ICP-QQQ-MS ou GC-MS¤. Ce couplage innovant permet d’identifier la présence de phases colloïdales au sein d’échantillons d’eaux naturels, de déterminer leur taille nanométrique et leur composition élémentaire, ainsi que de déterminer les contaminants associés tels que les éléments traces métalliques. Ce couplage permet ainsi de déterminer la quantité d’éléments traces, comme le plomb, le zinc ou encore le chrome, associés à des nanoplastiques issus de diverses matrices environnementales (eaux, tissus biologiques…). Cela permet d’étudier le rôle vecteur joué par les nanoplastiques dans la dissémination des éléments traces métalliques dans l’environnement.
-------
¤A4F : Fractionnement d’écoulement de champ par écoulement asymétrique ; Mals : Diffusion de lumière multi-angle ; ICP-QQQ-MS : Spectromètre de masse à plasma à couplage inductif en tandem ; GC-MS : Chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.