20220148_0002
© Chantal ABERGEL / IGS / AMU / CNRS Photothèque

Carte de microscopie électronique de la fibre génomique de mimivirus, forme relaxée

Reference

20220148_0002

Production year

2022

Max. size

25.4 x 21.21 cm / 300 dpi

Caption

Carte de microscopie électronique de la fibre génomique de mimivirus, pour la forme relaxée. La structure est organisée en hélice à 5 brins où l'ADN, qui n'est plus visible dans la forme relaxée, est protégé par l'enveloppe protéique hélicoïdale composée de deux oxydoréductases (des enzymes). Chaque brin du ruban formant cette hélice est coloré différemment sur l'image. Mimivirus appartient à la famille des "Mimiviridae", des virus géants infectant les amibes. Avec un génome ADN de 1,2 million de paires de bases codant pour environ 1 000 protéines, ce virus découvert en 2003 a révolutionné la perception traditionnelle des virus et inspiré de nouvelles hypothèses sur leur évolution en lien avec celle du monde cellulaire. Pourtant, on a longtemps ignoré comment son génome s'organise au centre de sa particule virale (le nucléoïde). Des scientifiques ont réussi à extraire le nucléoïde en préservant la structure de la fibre génomique, et ont pu constater qu'elle est étonnamment constituée par l’empilement hélicoïdal d’une oxydoréductase sans lien fonctionnel connu avec l’ADN. Cette découverte interroge sur les pressions évolutives qui ont conduit à une telle organisation.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.