Retour au reportage Retour au reportage
20220146_0021

© Cyril FRÉSILLON / EDYTEM / CNRS Images

Reference

20220146_0021

Une chercheuse randonne avec une enquêtée, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes

Une chercheuse randonne avec une enquêtée, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Une des méthodologies d’enquête qualitative utilisée en sciences sociales (particulièrement en anthropologie) est l’observation participante. Celle-ci ajoute à l’enquête une dimension expérientielle : l’enquêteur ou l'enquêtrice pratique avec la personne enquêtée, et devient de cette façon participante de l’expérience décrite par celle-ci. Cette pratique d’enquête produit deux principaux effets : elle permet aux chercheuses et chercheurs de vivre personnellement la pratique de la personne enquêtée, et elle est l’occasion de créer une connivence, une relation nouvelle avec elle. Cela contribue à devenir moins étranger à sa pratique et à son regard. Cette photo a été prise dans le cadre d’une enquête ethnographique en tandem sur les activités récréatives qui questionne les rapports humains-environnements en montagne.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.