See Photo report
20220144_0007
© Cyril FRÉSILLON / CNRS Photothèque

Signalisation d’un "corridor à éléphants" à proximité du Delta de l’Okavango, Botswana

Reference

20220144_0007

Production year

2022

Max. size

50.6 x 33.8 cm / 300 dpi

Caption

Signalisation d’un "corridor à éléphants" dans la région du Panhandle, à proximité du Delta de l’Okavango, au Botswana. Le fleuve Okavango se jette dans le désert du Kalahari, créant au niveau du cône alluvial une oasis qui concentre une biodiversité sans équivalent dans la région. Elle abrite 120 000 éléphants, la plus grande population d’Afrique où leur nombre décline. Dans le Panhandle, leurs allers-retours entre la zone nourricière et le bush mettent les marcheurs en danger et causent des dégâts dans les cultures qui impactent l’économie fragile des villages. Historiquement, les aires protégées comme la zone de conservation transfrontalière (TFCA) Kavango-Zambèze, à laquelle appartient le Delta de l'Okavango, ont privilégié les objectifs de conservation sur le développement socio-économique des populations qui y vivent et en subissent les inconvénients. Face à cette situation, plusieurs initiatives ont vu le jour dans le Panhandle, portées par des ONG comme Ecoexist qui vise à améliorer la cohabitation entre humains et éléphants. Elle a identifié les passages qu'ils empruntent régulièrement. Ils sont signalés par des panneaux visibles de la route et pris en compte lors de l’allocation des terres aux villageois, pour éviter d’y implanter des parcelles agricoles.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.