See Photo report
20220133_0013
© Cyril FRESILLON / MCAM / CNRS Photothèque

Ouabaïne

Reference

20220133_0013

Production year

2022

Max. size

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Caption

Ouabaïne conservée dans la "chimiothèque historique", collection du Muséum national d'Histoire naturelle gérée par l’unité "Molécules de communication et adaptation des micro-organismes" (MCAM). Le chimiste Léon Albert Arnaud avait reçu d’un célèbre voyageur, nommé Révoil, des poisons de flèches provenant de Somalie. Parmi eux, le waba, un poison foudroyant obtenu à partir d’une plante nommée l’Ouabaïo. En 1888, il isola le glucoside responsable des effets du poison qu’il nomma ouabaïne et qui devint ensuite un médicament utilisé contre les insuffisances cardiaques aiguës. L'unité MCAM (UMR7245 CNRS/MNHN) abrite dans sa "salle des collections" de précieux échantillons, vieux pour la majorité de plus d’un siècle, nettoyés et inventoriés en 2021 par l’équipe du laboratoire. Cet échantillon a le n° d'inventaire MNHN-CH-SC-2020-2155.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.