No commercial use

20220103_0008

© Sebastien COLIN / Max Planck Institute For Biology / Station biologique de Roscoff / CNRS / SU. Licence CC BY-NC-SA

Reference

20220103_0008

Distribution des gamètes d'algue rouge "Gracilaria gracilis" sur une idotée

Distribution des gamètes de l'algue rouge "Gracilaria gracilis" sur le corps d'un jeune spécimen d'idotée, "Idotea balthica", vue en microscopie confocale. Ce petit crustacé marin utilise les gracilaires pour s'abriter et se nourrit des microalgues qui poussent à leur surface. Des scientifiques de la Station biologique de Roscoff ont démontré qu'il facilite également leur fécondation. Les gamètes mâles libérés par les gracilaires adhèrent aux pattes des idotées qui les déposent sur les algues femelles, de la même manière que certains insectes pollinisent les plantes à fleurs. C'est la première fois que ce type d’interaction entre une algue marine et un animal est mis en évidence. Les relations entre animaux et plantes se révèlent donc plus anciennes qu'on ne le pensait et précèdent l’apparition des plantes terrestres. Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives de recherche sur l’évolution des interactions biologiques.

Référent(s) scientifique(s)

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.