See Photo report
20210103_0033
© Thibaut VERGOZ / CEREGE / CNRS Photothèque

Pesée d’une solution échantillon avant mesure de sa teneur en aluminium 27

Reference

20210103_0033

Production year

2021

Max. size

35.22 x 52.83 cm / 300 dpi

Caption

Pesée d’une solution échantillon, avant le prélèvement d'une fraction pour mesurer sa teneur en aluminium 27 par spectrométrie à plasma à couplage inductif ICP-OES. La solution a été obtenue suite à une série de traitements mécaniques et chimiques d'un échantillon de roche dont les scientifiques cherchent à mesurer la concentration en nucléides cosmogéniques. Cette méthode de datation absolue est utilisée pour déterminer la durée d’exposition d’une roche aux rayonnements cosmiques. Les nucléides cosmogéniques sont des isotopes produits par réactions nucléaires lorsqu'une roche est exposée aux rayons cosmiques et qui s'accumulent donc à partir du moment où la roche arrive en surface. Les isotopes utilisés pour la datation sont le béryllium 10, produit dans le quartz, le chlore 36, produit dans les basaltes, ou l'aluminium 26. L’utilisation de plusieurs isotopes est parfois nécessaire. Ainsi le béryllium 10 et l’aluminium 26 sont conjointement utilisés lorsque les échantillons ont rencontré des périodes d’enfouissement. La concentration en nucléides cosmogéniques est calculée à partir des rapports isotopiques (rapports des nombres d'atomes de deux isotopes dans un même échantillon) mesurés par le spectromètre de masse par accélérateur ASTER. Dans le cas de cet échantillon, ASTER mesurant un rapport 26Al/27Al, il faut connaître la teneur en aluminium 27 (27Al) de l’échantillon pour calculer sa concentration en aluminium 26 (26Al).

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.