See Photo report
Attention, non CNRS staff, the mention of the company is obligatory
20190069_0069
© Cyril FRESILLON / Tiamat / CNRS Photothèque

Fabrication d'une cellule de batterie sodium-ion : manutention d'une électrode

Reference

20190069_0069

Production year

2019

Max. size

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Caption

Manutention d'une électrode de batterie sodium-ion (Na-ion). Les électrodes, constituées d'encre d'électrode sur un collecteur de courant (feuillard), absorbent et libèrent l'énergie au fil des charges et décharges de la cellule, grâce au sel de sodium de l'encre. Tiamat, une start-up du réseau RS2E, produit des batteries Na-ion. Si leur densité d’énergie est plus faible que celle des batteries lithium-ion, elles possèdent une forte puissance et leur charge est plus rapide. Elles pourraient les remplacer dans certaines applications. Aujourd'hui, elles alimentent des véhicules électriques légers (scooters ou trottinettes) et servent au stockage stationnaire. Le stockage des énergies renouvelables est envisagé.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.