20110001_1110
© CRCC/CNRS Photothèque

Echantillons de papiers imprégnés d'encres ferrogalliques, largement utilisées sur les manuscrits du

Reference

20110001_1110

Max. size

23.84 x 17.88 cm / 300 dpi

Caption

Echantillons de papiers imprégnés d'encres ferrogalliques, largement utilisées sur les manuscrits du Moyen-Age au début du XXème siècle. Ils ont été stockés pendant quelques mois dans des environnements plus ou moins humides, avec des concentrations variées en oxygène. Des mesures de l'oxydation du fer sur ces échantillons ont permis de déterminer que la dégradation de la cellulose du papier est conditionnée par la présence d'oxygène et parfaitement indépendante de l'humidité relative. L'oxydation, processus dominant d'altération des manuscrits, est directement liée à la présence de fer dans le papier. Ces résultats montrent l'intérêt d'étudier des méthodes "anti-oxydantes" pour le traitement des manuscrits les plus endommagés.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.