20100001_0115

© Jean-Louis MARTIN/CNRS Images

Reference

20100001_0115

Arrivée de l'équipe sur l'île du Prince-Charles, Nunavut, Canada. A partir d'une étude réalisée dans

Arrivée de l'équipe sur l'île du Prince-Charles, Nunavut, Canada. A partir d'une étude réalisée dans l'Arctique canadien, des chercheurs canadiens et français ont démontré que les risques de prédation des oeufs variaient en fonction de la latitude où étaient installés les nids. Des nids artificiels ont été disposés à différentes latitudes entre 53°N et 82°N. En chacun de ces sites les chercheurs ont mesuré le nombre d'oeufs n'ayant pas été consommés par les prédateurs (renards polaires, goélands, etc.). Ils ont ainsi pu montrer que le risque de prédation des pontes diminuait de plus de 60 % entre les sites du sud et ceux situés dans des milieux comparables 3 350 km plus au nord.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.