Dossier

Des océans de plastique

Le plastique est partout, et c’est un véritable drame environnemental. Mais s’il est bien un endroit où sa présence est particulièrement problématique, c’est l’océan, et il va falloir agir vite. Le CNRS se mobilise contre la pollution plastique des océans.
Prélèvement de macro- et microplastiques en Guadeloupe
Prélèvement de macro- et microplastiques en Guadeloupe
© Cyril FRESILLON / PEPSEA / CNRS Photothèque
Voir le média

Spontanément, les mots « pollution plastique » vous font peut-être penser à un sac plastique ou un emballage abandonnés en bord de route. Et vous n’avez pas tort ; mais c’est en mer que le véritable drame se joue. Ce sont en effet plus de dix millions de tonnes de déchets plastiques qui sont déversées chaque année dans les océans, au point de former un « septième continent » flottant. C’est toutefois sous la surface que l’immense majorité de ces plastiques se disséminent, se dégradant progressivement jusqu’à devenir des « micro-plastiques » présents partout et bien souvent invisibles, tant en raison de leur taille que de leur ingestion par les organismes marins. Ils menacent d’ailleurs ces organismes et leurs habitats, mais aussi l’être humain, qui finit par les retrouver dans son assiette dans de nombreux produits issus de la mer. Ces micro-polluants fixent particulièrement bien les polluants organiques, et ont donc très certainement des conséquences sur notre environnement et notre santé.

Il devient urgent, après des décennies de négligence, de réduire cette pollution et de trouver des moyens de « nettoyer » nos océans du plastique qu’ils contiennent. Partez donc avec nous à la rencontre des scientifiques qui étudient cette pollution et tentent de trouver des solutions innovantes pour y remédier.

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.