20220114_0005
© Théophile JOHNSON / LESC / CNRS Images

Yaks dans le village de Manang au Népal

Référence

20220114_0005

Année de production

2022

Taille maximale

50.94 x 34 cm / 300 dpi

Légende

Yaks dans le village népalais de Manang à plus de 3 500 m d’altitude au Népal. Le yak est un animal herbivore proche du bœuf. Il est élevé pour son lait, sa viande et sa laine. En partageant le quotidien des bergers, les anthropologues et éthologues étudient de façon inédite la relation entre les yaks et leurs éleveurs. Ils cherchent à comprendre le processus de domestication et la façon dont les bergers influencent les relations des animaux à l’intérieur des troupeaux. Ils essaient de comprendre également comment les éleveurs construisent et entretiennent des relations avec leurs troupeaux. Communément, les yaks vivent par groupe de 5 ou 6 individus tandis que les troupeaux se composent de 50 à 100 bêtes qui sont donc plutôt enclines à se disperser. Les bergers essaient de créer de la cohésion entre les animaux et ils disent y parvenir notamment grâce à la technique de la corde d’attache. Le principe est de maintenir côte à côte les yaks pendant la nuit par une corde et de les détacher au matin. Les yaks développeraient ainsi du lien social entre eux et continueraient à côtoyer leur voisin de dortoir durant la journée de pâturage, permettant au troupeau de rester groupé. Les scientifiques ont mesuré l’efficacité de cette technique en plaçant des capteurs autour du cou des yaks, afin d’enregistrer leur position les uns par rapport aux autres pendant plusieurs jours.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.