20220081_0001
© Hugo SALMON / MSC / T3S / univ. Paris Cité / Inserm / CNRS Photothèque

Développement d'un ganglion spinal de souris sur puce microfluidique

Référence

20220081_0001

Année de production

2022

Taille maximale

16.9 x 16.88 cm / 300 dpi

Légende

Développement d'un ganglion spinal de souris sur puce microfluidique. Les noyaux cellulaires des neurones qui le composent sont représentés en bleu et les neurofilaments en vert. Ce type de ganglion nerveux est situé à la racine du système nerveux périphérique et mesure environ 400 μm. Il s'agit ici d'un organoïde, une structure multicellulaire qui reproduit un organe en trois dimensions en culture in vitro, ce qui permet d’étudier sa structure et ses fonctionnalités. Les organoïdes sont formés à partir de cellules souches. Celui-ci a été prélevé à E13.5 (13,5 jours du stade d’embryonnaire) pour étudier le développement du système nerveux périphérique et la formation de la membrane des fibres nerveuses (myélinisation). L’utilisation de puces microfluidiques permet de contrôler les paramètres expérimentaux et notamment les géométries, afin d'étudier ce système biologique complexe de manière compartimentée. On peut donc les utiliser pour un grand nombre d'essais neuropharmacologiques afin de lutter contre les lésions des nerfs périphériques (neuropathies périphériques) liées au diabète ou à la maladie de Charcot Marie-Tooth.

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.