Voir le reportage
20210133_0011
© David VILLA / ScienceImage, CBI / INFINITy / CNRS Photothèque

Tests d’amplification génique du SARS-CoV-2

Référence

20210133_0011

Année de production

2021

Taille maximale

32.92 x 32.92 cm / 300 dpi

Légende

Tests d’amplification génique du SARS-CoV-2 sur un automate, au laboratoire de virologie du CHU de Toulouse. La technique de l’amplification génique par PCR (réaction de polymérisation en chaîne) permet de dupliquer une séquence d’ARN de nombreuses fois à l’identique. Des scientifiques mesurent ainsi la charge virale, c’est-à-dire la quantité de virus dans l’organisme d’une personne atteinte de la covid-19, pour déterminer la sévérité de l’infection ou le risque de transmission. L’équipe "Infection virale : persistance, réponse de l’hôte et physiopathologie" s’intéresse à la physiopathologie des infections par le virus de l'immunodéficience humaine (HIV) responsable du sida, celui de l’hépatite E (HEV) et SARS-CoV-2, le virus de la covid-19. Elle étudie les mécanismes de persistance de ces virus chez l’hôte immunocompétent (HIV) ou chez l’immunodéprimé (HEV, SARS-CoV-2). Elle s’intéresse aux mécanismes d’entrée du HIV par les récepteurs de chimiokines, ainsi que la physiopathologie de l’infection HIV dans la muqueuse intestinale. Les membre de cette équipe étudient également les modes de transmission et la pathogénèse du HEV et du SARS-CoV-2.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.