Voir le reportage
20210120_0018
© Olivier MARCHAND / LadHyX / CNRS Photothèque

Dispersion du flux d’air expiré par un individu, observé grâce à la strioscopie

Référence

20210120_0018

Année de production

2021

Taille maximale

4.45 x 4.25 cm / 300 dpi

Légende

Dispersion du flux d’air expiré par un individu. Cette image a été obtenue grâce à la strioscopie, une technique permettant de visualiser les écoulements d’air provoqués par une source de chaleur, comme le souffle de cet individu. Une équipe du LadHyX spécialisée dans les interactions entre les textiles et les liquides étudie le fonctionnement des masques utilisés durant l’épidémie de covid-19. Lorsque nous respirons, nous émettons un flux d’air constitué de microgouttelettes qui, dans le cas d’un individu malade, peuvent être chargées de virus. Porter un masque limite la propagation du virus en absorbant cet aérosol mais, en fonction de la puissance du débit, une partie du flux peut s’échapper à travers le masque ou sur les côtés. Le LadHyX cherche à quantifier cet écoulement. Si l’efficacité du masque a été démontrée, cette étude permettra d’optimiser son utilisation ou d’imaginer des masques mieux adaptés à la morphologie de chacun et aux différentes activités quotidiennes.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.