Pour toute utilisation contacter le lauréat

20210076_0020

© A. MARTINEZ

Référence

20210076_0020

Anouche Kunth, chercheuse en histoire

Anouche Kunth, chercheuse en histoire à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux, spécialiste des violences et crimes étatiques, abordés depuis l’exil arménien contemporain.

"Que devient la vie après qu’elle a été subvertie par la mort de masse ? Mes travaux adressent cette question à l’expérience arménienne, afin d’étudier le génocide de 1915 depuis ses retombées sur ceux qui en ont réchappé. Rien de plus nécessaire, ici, qu’une approche comparée, conduisant à de riches collaborations. La singularité du cas arménien n’en est que plus nette. Elle tient avant tout à l’amnistie du crime : stipulée en 1923 par le traité de Lausanne, elle entérine l’irréparable et précipite l’exil des survivants. La reconstitution de leurs trajectoires implique de recouper une documentation dispersée à travers le monde. Au sein d’une réalité mouvante et discontinue, j’observe le devenir de ce qui n’est plus, la façon dont la perte se déploie dans l’espace, affecte statuts et vies matérielles, corps et psychés. Néanmoins, de nouveaux liens sont tissés par-dessus l’abîme des liens détruits. S’ouvrent, pas à pas, les voies de l’adaptation."

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.