Voir le reportage
20210064_0016
© Christian MOREL / CNRS Photothèque

Magnétomètre MOKE à balayage

Référence

20210064_0016

Année de production

2021

Taille maximale

48.77 x 32.51 cm / 300 dpi

Légende

Magnétomètre MOKE (Magneto Optic Kerr effect) à balayage avec une source de champ magnétique pulsé pour la caractérisation haut débit d'un wafer entier. Nora Dempsey est lauréate de la médaille de l’Innovation du CNRS 2021. Chercheuse à l’Institut Néel du CNRS, elle a été recrutée en 2001 au CNRS et elle s’est fait un nom en développant des procédés de synthèse de micro-aimants haute performance, dont elle contrôle la structure magnétique à différentes échelles. Ce savoir-faire, la physicienne l’exploite dans des collaborations avec des industriels, tel Toyota, où ses réalisations servent de systèmes modèles pour améliorer les performances d’aimants utilisés pour la motorisation de véhicules hybrides. A travers ses collaborations, Nora Dempsey a également participé à la naissance de la start-up Magia Diagnostic qui utilise des micro-aimants pour capturer des molécules dans des applications de diagnostic médical. Par ailleurs, le dispositif qu’elle a développé pour caractériser des couches magnétiques sur des sortes de plaques appelées wafers a trouvé une application auprès de l’entreprise Hprobe, spécialisée dans les tests de composants spintroniques. Actuellement, Nora Dempsey mène le projet de maturation MicroMagFab dédié à l’intégration de micro-aimants dans des micro-systèmes de type moteur, actionneur ou récupérateur d’énergie.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Nora Dempsey lauréate de la médaille de l’Innovation du CNRS 2021

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.