Voir le reportage
20210053_0013
© Audrey DUSSUTOUR / CRCA / CNES / CNRS Photothèque

Ouverture de la "Blob Box" à la fin du test d'étanchéité

Référence

20210053_0013

Année de production

2021

Taille maximale

15.44 x 23.96 cm / 300 dpi

Légende

Ouverture de la "Blob Box" à la fin du test d'étanchéité. Le myxomycète, “Physarum polycephalum“, communément appelé blob, est un organisme primitif unicellulaire. Les blobs ont été endormis et placés dans la "Blob Box", boîte hermétique qui sera envoyée dans la Station spatiale internationale en juillet 2021. Pour réveiller les blobs, il faut les réhydrater. Les blobs seront soit en mode "exploitation" (avec des flocons d’avoine) soit en mode "exploration" (sans flocon). A cause de l’apesanteur, il faut fixer les blobs et leurs flocons d’avoine, dans une boîte hermétique pour éviter qu’ils flottent. Les blobs se déplacent en étendant leurs pseudopodes et en contractant leur réseau veineux. Bien que dépourvu de cerveau, ils sont capables d’apprendre de leurs expériences. Ainsi, quatre blobs rejoindront la Station spatiale internationale et la mission "Alpha" de Thomas Pesquet (ESA). À bord, le spationaute français procédera à différentes expériences, qui seront aussi réalisées sur Terre par des milliers d'élèves grâce au concours du Cnes et du CNRS.

Institut(s)

Délégations(s)

Issues du même reportage : Des blobs dans l'espace

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.