Voir le reportage
20210049_0014
© Cyril FRESILLON / ICARE / CNRS Photothèque

Test de la version de laboratoire du propulseur pulsé à arc sous vide PJP, à ICARE

Référence

20210049_0014

Année de production

2021

Taille maximale

24.99 x 16.64 cm / 300 dpi

Légende

Test de la version de laboratoire du propulseur pulsé à arc sous vide PJP (Plasma Jet Pack). Grâce à une technologie basée sur la physique de l’arc sous vide, ce moteur destiné aux satellites n’utilise pas de carburant. Un arc électrique est généré au centre du propulseur entre deux électrodes grâce à l'application d'une haute tension. Le fort courant de l'arc (plusieurs milliers d'Ampères) arrache, ionise et accélère la matière de l'électrode négative (cathode). L'éjection de ce plasma produit une forte poussée mais sur un temps court de quelques dizaines de micro-secondes. Le phénomène se répète avec une fréquence de 1 Hertz. L’absence de carburant rend ce propulseur simple et extrêmement compact, puisqu’il tient dans un cube de 10x10x10 cm3. Il est donc particulièrement adapté aux micro et nanosatellites comme les CubeSats. Le propulseur PJP est développé par la société COMAT dans le cadre du projet Horizon 2020 PJP. Le projet de recherche auquel participe ICARE vise à étudier les mécanismes encore mal compris des arcs électriques sous vide. Les propulseurs électriques comme celui-ci constituent une alternative aux propulseurs chimiques dans certaines applications. Moins gourmant en carburant, ils permettent de réduire la masse et le volume des satellites en jouant sur la contenance des réservoirs, donc de faciliter leur lancement.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : La propulsion spatiale au laboratoire ICARE

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.