Voir le reportage
20200091_0010
© Hubert RAGUET / C12 Quantum Electronics / LPENS / CNRS Photothèque

Réacteur où ont été mises des puces électroniques

Référence

20200091_0010

Année de production

2020

Taille maximale

51.21 x 34.07 cm / 300 dpi

Légende

Fermeture du réacteur où ont été mises les puces sur lesquelles vont se synthétiser les nanotubes de carbone. Ils seront ensuite intégrés dans un processeur utilisé pour développer un ordinateur quantique. La start-up C12 Quantum Electronics, cofondée en janvier 2020 par Matthieu et Pierre Desjardins, développe des processeurs quantiques de haute fidélité, grâce à un matériau élémentaire, le nanotube de carbone. Ce matériau ayant une interface minimale avec son environnement, le qubit de ce processeur a une probabilité très faible d’erreurs. Le nombre de qubit, qui est l’unité de stockage de l’information, indique la force de calcul des ordinateurs quantiques. Issue du laboratoire de physique de l’ENS, cette technologie se situe à l’interface de l’électronique quantique, de la science des matériaux et de la nano-fabrication. L’objectif de C12 est d'accélérer des calculs très complexes. L’ordinateur quantique pourrait révolutionner de nombreux secteurs industriels, de la santé à la chimie, en passant par l’industrie, la sécurité informatique ou encore l’énergie.

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Processeurs quantiques de C12 Quantum Electronics

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.