20200032_0002
© Camille DAUJEARD / CC BY-ND / HNHP / PALEVOPRIM / CNRS Photothèque

Traces de dents humaines sur un os d’Alcelaphini datant du Pléistocène moyen

Référence

20200032_0002

Année de production

2020

Taille maximale

12.13 x 6.23 cm / 300 dpi

Légende

Traces de dents humaines sur un fragment de côte d’Alcelaphini ("Parmularius sp."), un bovidé d’un genre éteint, mis au jour dans la grotte des Rhinocéros à Casablanca, au Maroc. Ce site acheuléen daté de 700 000 ans, au début du Pléistocène moyen, abrite les plus anciens vestiges fossiles d’animaux consommés en grotte par des hommes sur le continent africain. Trente-sept ossements d’herbivores portent des stries, des impacts de percussion et des traces de dents humaines qui mettent en évidence le dépouillement, la désarticulation, le décharnement, la consommation de la viande et la récupération de la moelle. Cette découverte apporte les premiers éléments d’information sur les comportements de subsistance des hominines de cette période en Afrique du Nord. Echelle : 1 cm.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.