Voir le reportage
20180094_0021
© Frédérique PLAS / IRCER / CNRS Photothèque

Implant crânien en hydroxyapatite

Référence

20180094_0021

Année de production

2018

Taille maximale

47.18 x 31.45 cm / 300 dpi

Légende

Premier implant crânien en hydroxyapatite au monde, conçu en 2013 à partir du fichier scanner du patient, grâce aux travaux de Thierry Chartier, chercheur en matériaux et procédés céramiques à l’Institut de recherche sur les céramiques (IRCER), et lauréat de la médaille de l’innovation CNRS 2018. Au cours de ses recherches, il développe une technologie qui donnera naissance, en 2001, à la start-up 3DCeram, qui produit des pièces 3D par photo-polymérisation d’un système céramique réactif selon le procédé de stéréolithographie. En 2005, il fonde avec le groupe Air liquide le Laboratoire commun des matériaux inorganiques pour procédés gaziers (LMIPG), qui développe des matériaux et systèmes céramiques produisant de nouvelles sources d’énergie et améliorant l’efficacité énergétique. L’année suivante, ses recherches mènent à la création de Ceradrop, start-up développant de nouvelles techniques d’impression par jet d’encre pour l’électronique imprimée.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Thierry Chartier, lauréat de la médaille de l'innovation CNRS 2018

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.