Retour au reportage Retour au reportage
20180069_0162

© Cyril FRESILLON / SYRTE / FIRST-TF / CNRS Images

Référence

20180069_0162

Chambre à vide, microcircuit et connexions électriques du prototype d’horloge TACC

Chambre à vide, microcircuit et connexions électriques du prototype d’horloge à atomes froids sur microcircuit TACC (de l’anglais Trapped Atom Clock on a Chip). Dans cette horloge, les atomes sont refroidis et piégés dans les trois directions de l'espace par des lasers, avant d'être placés dans un piège magnétique pour y être interrogés. Cette interrogation permet d’obtenir la fréquence d'horloge à déterminer. Dans la première version de cette horloge, les atomes étaient refroidis en deux directions, et ensuite envoyés dans une autre chambre à vide pour interrogation. L'utilisation de microcircuits ouvre la voie à la miniaturisation des horloges atomiques.

Programme(s)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.