Voir le reportage
20170112_0014
© Fabrice MONNA/UPMC/METIS/ArScAn/MEAE/ARTeHIS/Maison d'Archéologie et d'Ethnologie/CNRS Photothèque

Interview du chef de terre du village d'Obiré près des ruines de Loropéni au Burkina Faso

Référence

20170112_0014

Année de production

2017

Taille maximale

16.93 x 11.3 cm / 300 dpi

Légende

Interview du chef de terre du village d'Obiré près des ruines de Loropéni au Burkina Faso, par Quentin Mégret, socio-anthropologue. Des investigations ethnographiques sont menées sur l'Histoire du peuplement, les relations interethniques, les perceptions et les représentations des édifices en ruine de Loropéni. Ce site de près de 10 000 m², dont les niveaux les plus anciens dateraient de la période allant du XIe au XVe siècles, est ceinturé de hauts murs de pierre. Sa fonction reste encore mal connue, il pourrait être associé aux mines d'or qui sont exploitées depuis l'an mil dans la région. Ces recherches, menées dans le cadre du projet Lobi-Or-Fort, apporteront des éléments de réponse, grâce à une approche pluridisciplinaire, alliant archéologie, géophysique, anthropologie, géochimie et modélisation 3D.

Programme(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Ruines de Loropéni au Burkina Faso, en 2017

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.