Voir le reportage
20150001_1219
© Cyril FRESILLON/ICT/CNRS Photothèque

Introduction d'une sensorchip dans un automate afin de mesurer les interactions moléculaires

Référence

20150001_1219

Année de production

2015

Taille maximale

27.77 x 41.72 cm / 300 dpi

Légende

Introduction d'une sensorchip (support pour les molécules d’intérêt) dans un Biacore 3000, afin de mesurer les interactions moléculaires. Le Biacore 3000 est un appareil permettant d’étudier les interactions moléculaires en temps réel, sans marquage des molécules. Cette technologie repose sur la résonance plasmonique de surface (SPR).

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.