20130001_0289
© Said GHANDOUR/CNRS Photothèque

Coupe histologique du cerveau d'une souris saine

Référence

20130001_0289

Taille maximale

16.45 x 8.59 cm / 300 dpi

Légende

Coupe histologique du cerveau d'une souris saine. La myéline et les cellules myélinisantes (oligodendrocytes) ont été rendues fluorescentes, afin de faciliter l'identification et le suivi de la destruction de la myéline et sa réparation. La myéline compose les gaines qui protègent les fibres nerveuses et permettent d'augmenter la vitesse de l'influx nerveux. Un déficit dans la production de la myéline conduit à de graves maladies telles que la sclérose en plaques. Les chercheurs ont montré, chez des souris dont les fibres nerveuses du cerveau ont été démyélinisées, que la testostérone et une molécule analogue, induisent la régénération des oligodendrocytes et stimulent la remyélinisation.

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.