20120001_1560
© Serge LUQUET/CNRS Photothèque

Région du noyau arqué dans l'hypothalamus d'une souris, avec des neurones AgRP (points rouges). Ces

Référence

20120001_1560

Taille maximale

11.79 x 8.81 cm / 300 dpi

Légende

Région du noyau arqué dans l'hypothalamus d'une souris, avec des neurones AgRP (points rouges). Ces neurones, déjà connus pour contrôler la prise alimentaire, coordonneraient l'activité des organes comme le foie, le pancréas ou les muscles afin d'optimiser l'utilisation des nutriments (lipides, sucres). La perte des neurones AgRP changerait la consigne au niveau central qui définit l'équilibre entre l'utilisation des sucres ou des lipides, rendant alors l'animal mieux adapté à un régime gras. Ces travaux sur les souris renforcent l'hypothèse selon laquelle le cerveau pourrait être le siège du dérèglement initial, conduisant aux pathologies associées à l'obésité comme le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires ou les dyslipidémies.

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.