20040001_0278
© Pierre BOULANGER/CNRS Photothèque

Observation de virus en microscopie électronique après contraste négatif. Le virus, ici l'adénovirus

Référence

20040001_0278

Taille maximale

10.84 x 8.67 cm / 300 dpi

Légende

Observation de virus en microscopie électronique après contraste négatif. Le virus, ici l'adénovirus humain, est visualisé par une réaction de ses protéines avec un sel de métal lourd, l'acétate d'uranyle, qui ralentit les électrons, et donne donc une image de différence de densité de matière. Les plages les plus claires correspondent à la matière la plus dense, tandis que les régions les moins denses apparaissent en plus sombre. Ici, deux virions sont visibles côte à côte, cernés par un liseré sombre. Leur capside est un polyèdre à 20 faces, 30 arêtes et 12 sommets, appelé icosaèdre, dont le diamètre est de 80 nm.

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.