20220149_0003
© Sophie FOPPOLO / LBP / CNRS Photothèque

Tumoroïde de carcinome épidermoïde de la tête et du cou marqué en immunofluorescence

Reference

20220149_0003

Production year

2022

Max. size

8.67 x 8.67 cm / 300 dpi

Caption

Tumoroïde de carcinome épidermoïde de la tête et du cou (un groupe de cancers qui touche la sphère ORL), marqué en immunofluorescence, observé en microscopie confocale (x20). Il s'agit d'un organoïde, une structure multicellulaire qui reproduit un organe en trois dimensions en culture in vitro. Par rapport à une culture cellulaire classique, réalisée à plat et comprenant un seul type de cellule, les organoïdes miment plus efficacement le fonctionnement de l’organe répliqué et reproduisent certaines de ses fonctions. Ils permettent d’étudier la structure et le développement des organes, de décrypter les maladies qui les touchent ou de développer des traitements. Ce type particulier d’organoïde est un tumoroïde, la réplique d’une tumeur générée à partir de cellules progénitrices, dites "tumorales", issues du tissu cancéreux d’un patient qui, dans ce cas particulier, présente un carcinome épidermoïde de la tête et du cou. Il est utilisé par les scientifiques pour étudier les cibles thérapeutiques (éléments de l’organisme où se fixent les médicaments) et les biomarqueurs (indicateurs biologiques) sur lesquels se basent le pronostic, le diagnostic et le théranostique de ce type de cancers. Ce dernier est une stratégie de traitement qui conjugue diagnostic et thérapie, pour choisir individuellement le traitement le plus adapté à chaque patient.

Référent(s) Scientifique(s)

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.