20220060_0042
© Gabriel MOUAHID / IHPE / CNRS Photothèque

Puits et fontaine à Segbana au Bénin

Reference

20220060_0042

Production year

2009

Max. size

33.87 x 25.4 cm / 300 dpi

Caption

Puits (au fond) et fontaine (au 1er plan) à Segbana au Bénin. Ces installations permettent aux femmes d'éviter d'utiliser l'eau du lac et elles ne risquent plus d'être infestées par des schistosomes présents dans l'eau, les parasites responsables de la bilharziose. Cette maladie parasitaire est causée par une vingtaine d’espèces du genre "Schistosoma" touchant différentes espèces de mammifères dont l’Homme. Les travaux ont montré que la barrière de l’espèce est franchie dans les sites de transmission naturelle de la bilharziose. L'espèce "Schistosoma bovis", parasite du bétail domestique, s’est hybridée avec l’espèce "S. haematobium", parasite de l’Homme. La forme hybride est présente non seulement chez l’Homme mais aussi chez le bétail et les rongeurs.

Référent(s) Scientifique(s)

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.