See Photo report See Photo report
20170139_0015

© Hubert RAGUET / RDP / ENS de Lyon / INRA / UCBL / CNRS Images

Reference

20170139_0015

Etude d'un méristème apical caulinaire en miscroscopie confocale à fluorescence

Etude du méristème apical caulinaire (sur la tige) d’une Arabette des dames, "Arabidopsis thaliana", en miscroscopie confocale à fluorescence. Le groupe de cellules situées au centre sont des cellules "souches", les cellules en périphérie ont la capacité de se différencier et ainsi de former les futures fleurs. Les fleurs d'une plante se développent de manière séquentielle, généralement l'une après l'autre. Chez l'Arabette, il faut compter environ 12 heures entre chaque nouvelle initiation de fleur. C'est la distribution dynamique de l'auxine, une hormone qui,, en activant des gènes, contrôle la croissance et l'organisation du méristème apical. Ces observations sont effectuées in vivo. Ces manipulations permettent de mieux comprendre les mécanismes de développement de l'inflorescence, en particulier la robustesse de leur architecture, en identifiant les mutations génétiques pouvant l'impacter. Ces études, outre un usage en agronomie et en agriculture, trouvent par exemple des applications en architecture, pour la conception biomimétique de bâtiments et de quartiers s'inspirant des principes géométriques des plantes.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.