See Photo report
20160008_0045
© Cyril FRESILLON/Virgo/CNRS Images

Utilisation d'un viseur pour voir le faisceau laser infrarouge initial de l'interféromètre Virgo

Reference

20160008_0045

Production year

2016

Max. size

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Caption

Banc optique générant le laser infrarouge initial de l’interféromètre Virgo, dont le rôle est de détecter les ondes gravitationnelles, à Cascina près de Pise, en Italie. Le chercheur utilise un viseur pour voir le faisceau laser infrarouge. Ce dernier est ensuite divisé en deux par une lame séparatrice pour se propager sous ultra-vide dans deux galeries perpendiculaires de 3 km de long. Ce faisceau est réfléchi par plusieurs miroirs pour augmenter la longueur du chemin optique dans les deux bras. Au bout des bras, des miroirs renvoient le laser vers la séparatrice où ils interfèrent. La mesure de ces interférences sur une photodiode permet de détecter les déformations de l’espace générées par le passage des ondes gravitationnelles. Une onde gravitationnelle est une infime déformation de l’espace-temps qui se propage dans l’Univers à la vitesse de la lumière.

Research program(s)

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.