20140001_1937

© Francesco D'ERRICO/PACEA/CNRS Images

Reference

20140001_1937

Gravure pariétale attribuée à des Néandertaliens

Photo et relevé de la première gravure pariétale abstraite attribuée à des Néandertaliens, découverte dans la grotte de Gorham à Gibraltar. Il s'agit d'un motif en croisillon daté de plus de 39 000 ans, profondément incisé dans le sol d'une plateforme rocheuse. Outre son origine humaine, des travaux ont révélé que les traits gravés ne sont pas la conséquence d'activités utilitaires (découpe de la viande par exemple) mais bien le résultat de passages répétés d'une pointe lithique robuste sur la roche, avec l'intention de creuser des sillons profonds. Cette découverte étaye l'hypothèse selon laquelle les expressions graphiques n'étaient pas le seul apanage de l'Homme moderne et que certaines cultures néandertaliennes produisaient des gravures abstraites marquant leur espace d'habitation.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.