20100001_0518

© Christophe LEBEDINSKY/CNRS Images

Reference

20100001_0518

Glottographie photoélectrique externe (ePGG). Alors que la glottographie photoélectrique (PGG) tradi

Glottographie photoélectrique externe (ePGG). Alors que la glottographie photoélectrique (PGG) traditionnelle nécessitait le passage d'un fibroscope d'une narine jusqu'à la cavité supraglottique (méthode invasive), l'ePGG utilise une lampe LED qui illumine le larynx de l'extérieur (non invasif). Quand la glotte est ouverte, la lumière la traverse et elle est captée au niveau de la trachée par un capteur photosensible. Les challenges techniques sont une transillumination efficace à travers les tissus et la détection d'un signal de bruit de fréquences ultrabasses. Cet instrument permet au phonéticien et au clinicien d'observer le mouvement glottique durant la parole continue. Les applications sont d'ordre phonétique et clinique.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.