Actualité scientifique

La France et le CNRS mettent le cap sur le quantique

Médecine, génie civil, télécommunications, intelligence artificielle… Autant de domaines que la mécanique quantique pourrait bien révolutionner dans les prochaines années.
Prototype de puce Cat-Qubits
Prototype de puce Cat-Qubits
© Hubert RAGUET / Alice&Bob / LPENS / CNRS Photothèque
Voir le média

 

Les ordinateurs et supercalculateurs les plus puissants du monde pourraient bien être bientôt totalement dépassés par des machines d’un nouveau genre offrant des capacités de calcul phénoménales, tandis que des capteurs quantiques d’une précision et d’une sensibilité uniques pourraient eux aussi repousser les frontières du possible dans de nombreux domaines. Ces révolutions en devenir ont en commun de s’appuyer sur les lois de la mécanique quantique, l’une des plus grandes avancées de la physique du 20e siècle. Celle-ci décrit les phénomènes à l’échelle atomique, et autorise une particule, un atome ou une molécule à se trouver dans différents états en même temps. La France peut s’enorgueillir d’un riche passé en la matière, elle qui compte dans ses rangs plusieurs prix Nobel et lauréats de la médaille d’or du CNRS ayant contribué à des avancées décisives dans le domaine. Et c’est bien parce qu’elle entend conserver son rang dans la compétition internationale, qui fait rage, que le gouvernement lance un grand Plan Quantique s’appuyant sur des actions en faveur de la recherche, de la formation mais aussi et surtout de l’industrie. Toutes les disciplines sont concernées par cet effort national. C’est l’occasion idéale pour vous plonger dans ce monde encore mystérieux, où tout se passe à l’échelle de l’infiniment petit, à travers nos reportages photos et vidéos.

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.