20180025_0003

© DEPE / IPHC / IPEV / CNRS Images

Référence

20180025_0003

Image infrarouge de manchots empereurs, en Terre Adélie, en Antarctique

Image infrarouge de manchots empereurs, en Terre Adélie, en Antarctique, révèlant que le plumage de ces oiseaux devient plus froid que l'air ambiant : les températures moyennes à la surface du corps chutent à environ -9 °C, soit 5 °C de moins que la température de l'air. Cela leur permet de récupérer des quantités très faibles de chaleur dans l'air autour d'eux par convection. Cette chaleur ne traverse probablement pas tout l'épais plumage des manchots, mais peut faire une petite différence dans leur environnement très hostile. Les seules fenêtres thermiques de ces oiseaux sont leurs lobes oculaires, leurs ailerons et leurs pieds, mais des ajustements vasculaires (systèmes à contre-courant) font circuler le sang loin de ces surfaces pour réduire le plus possible les pertes de chaleur.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.