20140001_2144
© Jérôme FORT/LIENSs/CNRS Photothèque

Mergules nains "Alle alle" sur leur site de reproduction dans l’Arctique groenlandais

Référence

20140001_2144

Année de production

2012

Taille maximale

43.89 x 29.26 cm / 300 dpi

Légende

Mergules nains "Alle alle" sur leur site de reproduction dans l’Arctique groenlandais. L’Arctique est fortement exposé à l’arrivée de polluants industriels. Par voie de conséquence, les prédateurs supérieurs comme le mergule, ingèrent et accumulent une importante quantité de ces contaminants. Les mergules étant une espèce migratrice, les chercheurs ont tenté d’identifier les zones où ils sont le plus exposés au mercure. En combinant un système de bio-télémétrie permettant de suivre leur position géographique, avec une analyse du mercure et des isotopes stables du carbone présents dans leur sang et sur leurs plumes, on observe que ces derniers sont 3,5 fois plus contaminés au cours de leur hivernage au large de l’île de Terre-Neuve que durant les cinq mois qu’ils passent en Arctique pour se reproduire. Les mergules constituent ainsi de précieux bioindicateurs.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.