20120001_1555
© Emmanuel RIVIERE/CNRS Photothèque

Gonflage d'un ballon de 1 500 m³, dans le cadre du programme TRO-Pico en mars 2012, à Bauru dans l'é

Référence

20120001_1555

Année de production

2012

Taille maximale

24.11 x 36.17 cm / 300 dpi

Légende

Gonflage d'un ballon de 1 500 m³, dans le cadre du programme TRO-Pico en mars 2012, à Bauru dans l'état de São Paulo au Brésil. Ce ballon est équipé de Pico-SDLA H2O et Pico-SDLA CO2. Pico-SDLA H2O, un hygromètre laser infrarouge, contribue à quantifier et comprendre les échanges d'eau entre la troposphère et la stratosphère en région tropicale. Pico-SDLA CO2 mesure le dioxyde de carbone et est utilisé comme traceur de transport vertical vers la stratosphère. L'objectif de ces mesures est de mieux quantifier l'impact des overshoots : des pénétrations de nuages chargés d'humidité dans la stratosphère, de l'échelle locale à l'échelle globale. Leur analyse permettra d'appréhender l'impact potentiel des overshoots sur le climat et l'équilibre de la couche d'ozone.

Programme(s)

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.