Vignette ISCR

Institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR)

RENNES CEDEX

Les axes de recherche à l'Institut des Sciences Chimiques de Rennes se déclinent autour des matériaux pour le développement durable : éco-matériaux et éco-procédés, matériaux pour la conversion de l’énergie et autour des molécules et matériaux pour la santé.

20230096_0016
Open media modal

Modèles moléculaires fabriqués par impression 3D représentant les deux énantiomères d'un hélicène, soit ses parties droite et gauche en forme d'hélice. Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Ce phénomène se…

Photo
20230096_0016
Modèles moléculaires fabriqués par impression 3D représentant les deux énantiomères d'un hélicène
20230096_0007
Open media modal

Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des molécules en forme d'hélice (hélicoïdales), appelées "hélicènes". Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Ce phénomène se nomme la chiralité. Ces…

Photo
20230096_0007
Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des hélicènes, molécules en forme d'hélice
20230096_0012
Open media modal

Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice. Le mélange réactionnel est placé dans un tube de Schlenk connecté à une rampe à vide et sous atmosphère d'argon. Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la…

Photo
20230096_0012
Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice
20230096_0003
Open media modal

Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des molécules en forme d'hélice (hélicoïdales), appelées "hélicènes". Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Ce phénomène se nomme la chiralité. Ces…

Photo
20230096_0003
Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des hélicènes, molécules en forme d'hélice
20230096_0017
Open media modal

Modèle moléculaire fabriqué par impression 3D permettant de comprendre la chimie dans l'espace tridimensionnel (la stéréochimie). Ici, le modèle représente une molécule hélicoïdale appelée "hélicène". Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est…

Photo
20230096_0017
Modèle moléculaire fabriqué par impression 3D permettant de comprendre la stéréochimie
20230096_0008
Open media modal

Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des molécules en forme d'hélice (hélicoïdales), appelées "hélicènes". Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Ce phénomène se nomme la chiralité. Ces…

Photo
20230096_0008
Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des hélicènes, molécules en forme d'hélice
20230096_0013
Open media modal

Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice. Le mélange réactionnel est placé dans un tube de Schlenk connecté à une rampe à vide et sous atmosphère d'argon. Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la…

Photo
20230096_0013
Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice
20230096_0004
Open media modal

Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des molécules en forme d'hélice (hélicoïdales), appelées "hélicènes". Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Ce phénomène se nomme la chiralité. Ces…

Photo
20230096_0004
Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des hélicènes, molécules en forme d'hélice
20230096_0018
Open media modal

Modèle moléculaire fabriqué par impression 3D permettant de comprendre la chimie dans l'espace tridimensionnel (la stéréochimie). Ici, le modèle représente une molécule hélicoïdale appelée "hélicène". Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est…

Photo
20230096_0018
Modèle moléculaire fabriqué par impression 3D permettant de comprendre la stéréochimie
20230096_0009
Open media modal

Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des molécules en forme d'hélice (hélicoïdales), appelées "hélicènes". Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Ce phénomène se nomme la chiralité. Ces…

Photo
20230096_0009
Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des hélicènes, molécules en forme d'hélice
20230096_0014
Open media modal

Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice. Ici, le mélange réactionnel est placé dans un tube de Schlenk connecté à une rampe à vide et sous atmosphère d'argon. Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la…

Photo
20230096_0014
Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice
20230096_0005
Open media modal

Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des molécules en forme d'hélice (hélicoïdales), appelées "hélicènes". Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Ce phénomène se nomme la chiralité. Ces…

Photo
20230096_0005
Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des hélicènes, molécules en forme d'hélice
20230096_0010
Open media modal

Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice. Ici, le scientifique prépare un bain à base d'alcool et d'azote liquide, dans le but de refroidir le mélange réactionnel. Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la…

Photo
20230096_0010
Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice
20230096_0015
Open media modal

Modèles moléculaires fabriqués par impression 3D représentant les deux énantiomères d'un hélicène, soit ses parties droite et gauche en forme d'hélice. Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Ce phénomène se…

Photo
20230096_0015
Modèles moléculaires fabriqués par impression 3D représentant les deux énantiomères d'un hélicène
20230096_0006
Open media modal

Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des molécules en forme d'hélice (hélicoïdales), appelées "hélicènes". Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Ce phénomène se nomme la chiralité. Ces…

Photo
20230096_0006
Mise en place d'une réaction de photochimie pour produire des hélicènes, molécules en forme d'hélice
20230096_0011
Open media modal

Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice. Ici, le scientifique prélève un réactif sous atmosphère inerte (sans oxygène et à l'abri de l'humidité). Ces recherches sont menées par Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d’argent du CNRS 2023. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, son travail s'articule autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est…

Photo
20230096_0011
Mise en place d’une étape réactionnelle de la chimie des hélicènes, molécules en forme d’hélice
20230096_0002
Open media modal

Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d'argent du CNRS 2023, présente à ses collègues une substance chirale émettant de la fluorescence circulairement polarisée. Directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, ses recherches s'articulent autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Le phénomène s’appelle la chiralité. Dans son parcours Jeanne Crassous s’est progressivement…

Photo
20230096_0002
Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d'argent du CNRS, montre une substance chirale fluorescente
20230096_0001
Open media modal

Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d'argent du CNRS 2023, est directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes. Ses recherches s'articulent autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Le phénomène s’appelle la chiralité. Dans son parcours Jeanne Crassous s’est progressivement focalisée sur les hélicènes. Ces molécules hélicoïdales interagissent avec la lumière et…

Photo
20230096_0001
Jeanne Crassous, lauréate de la médaille d'argent CNRS 2023
Open media modal

Uniquement disponible pour exploitation non commerciale

Portrait de Jeanne Crassous, médaille d'argent 2023 du CNRS, directrice de recherche à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, où elle explore différents aspects de la chiralité. Les recherches de Jeanne Crassous s'articulent autour des énantiomères, des paires de molécules constituées des mêmes atomes, mais dont la structure 3D est l'image miroir l'une de l'autre. Le phénomène s'appelle la chiralité. Jeanne Crassous suit cette voie depuis l'obtention, en 1996, d'un…

Vidéo
7803
Médaille d'Argent 2023 : Jeanne Crassous, chercheuse en chimie moléculaire
20210155_0017
Open media modal

Solution d’un composé photothermique, dans une cuve en verre, soumise à une irradiation laser dans le proche infrarouge (le faisceau infrarouge invisible à l’œil est matérialisé par un faisceau pilote additionnel rouge). L'irradiation de cette solution est réalisée dans le cadre de recherche de composés ayant la capacité de convertir l’énergie lumineuse en chaleur, il s'agit de l’effet photothermique. Pour certains composés, quelques microgrammes permettent de porter à ébullition de l’eau sous…

Photo
20210155_0017
Solution d’un composé photothermique soumise à une irradiation laser dans le proche infrarouge
20210155_0042
Open media modal

Mise en place d'une cellule sur un système de dégazage pour l'étude de propriétés photophysiques en l'absence d'oxygène, de solutions contenant des clusters métalliques de molybdène. L'objectif est de déterminer les propriétés intrinsèques des clusters et ainsi, à partir de ces résultats, d’étudier leur capacité à générer des radicaux libres (espèces réactives de l’oxygène ou ROS : reactive oxygen species), en présence d’oxygène (ou rendement de production de ROS). Ces radicaux libres sont…

Photo
20210155_0042
Etude de propriétés photophysiques en l'absence d'oxygène, de solutions de clusters métalliques de molybdène
20210155_0033
Open media modal

Observation de la photoluminescence de nanoparticules dopées en clusters métalliques de molybdène, qui sont dispersées dans l'eau. L'expérimentateur irradie la solution avec un pointeur laser bleu (405 nm) et celle-ci émet dans la zone du rouge proche infrarouge en l'absence d'oxygène. En présence d'oxygène l'émission est moins intense, mais l'irradiation génère des radicaux libres (espèces réactives de l’oxygène ou ROS : reactive oxygen species) qui sont utilisables en thérapie photodynamique …

Photo
20210155_0033
Observation de la photoluminescence de nanoparticules dopées en cluster métallique de molybdène
20210155_0052
Open media modal

Préparation d'un distillateur moléculaire. De l'azote liquide est utilisé pour piéger les vapeurs et protéger la pompe. Ce distillateur permet de récupérer, par un procédé vert de distillation moléculaire, l'alcool gras résiduel en fin de réaction, pour le réutiliser. Cette réaction est une synthèse par chimie verte de tensioactifs biosourcés, dérivés de la glycine bétaïne (co-produit de l'industrie sucrière : la betterave à sucre) et d'alcools gras (huiles végétales). Certains produits…

Photo
20210155_0052
Préparation du distillateur moléculaire pour l'élimination et le recyclage de l'alcool gras résiduel
20210155_0057
Open media modal

Exemple de montée en échelle (pour se rapprocher des conditions industrielles), d'une synthèse d'un tensioactif biosourcé en utilisant un réacteur de 5 litres. L'objectif est de synthétiser par chimie verte des tensioactifs biosourcés dérivés de la glycine bétaïne (co-produit de l'industrie sucrière, la betterave à sucre) et d'alcools gras (huiles végétales). Certains produits biosourcés de cette famille sont déjà développés industriellement par la société SurfactGreen.

Photo
20210155_0057
Exemple de montée en échelle d'une synthèse d'un tensioactif biosourcé en utilisant un réacteur de 5 litres
20210155_0048
Open media modal

Analyse par un DFA (dynamic foam analyser) d'une mousse produite par un tensioactif, utilisé par exemple dans les shampoings, afin d'évaluer son pouvoir moussant. Cet analyseur permet de caractériser la production, la stabilité ainsi que la structure (nombre, taille des bulles) de la mousse. Sur l'écran d'ordinateur, une vidéo prise en direct par la caméra permet de suivre l'évolution de la mousse. L'objectif est de synthétiser par chimie verte des tensioactifs biosourcés dérivés de la glycine…

Photo
20210155_0048
Analyse d'une mousse produite par un tensioactif afin d'évaluer son pouvoir moussant
20210155_0043
Open media modal

Solution contenant des clusters métalliques à base de molybdène dans une cellule à dégazage trempant dans un bain d'azote liquide. L'objectif est de déterminer les propriétés intrinsèques des clusters et ainsi, à partir de ces résultats, d’étudier leur capacité à générer des radicaux libres (espèces réactives de l’oxygène ou ROS : reactive oxygen species), en présence d’oxygène (ou rendement de production de ROS). Ces radicaux libres sont utilisables dans le domaine de la santé en thérapie…

Photo
20210155_0043
Solution contenant des clusters métalliques à base de molybdène dans une cellule à dégazage
20210155_0059
Open media modal

Glycine bétaïne utilisée dans le cadre de la synthèse par chimie verte de tensioactifs biosourcés. Ces tensioactifs sont dérivés de la glycine bétaïne, un co-produit de l'industrie sucrière, la betterave à sucre, et d'alcools gras (huiles végétales). Certains produits biosourcés de cette famille sont déjà développés industriellement par la société SurfactGreen.

Photo
20210155_0059
Glycine bétaïne utilisée dans le cadre de la synthèse par chimie verte de tensioactifs biosourcés
20210155_0034
Open media modal

Observation de la photoluminescence de nanoparticules dopées en clusters métalliques de molybdène, qui sont dispersées dans l'eau. L'expérimentateur irradie la solution avec un pointeur laser bleu (405 nm) et celle-ci émet dans la zone du rouge proche infrarouge en l'absence d'oxygène. En présence d'oxygène l'émission est moins intense, mais l'irradiation génère des radicaux libres (espèces réactives de l’oxygène ou ROS : reactive oxygen species) qui sont utilisables en thérapie photodynamique.

Photo
20210155_0034
Observation de la photoluminescence de nanoparticules dopées en cluster métallique de molybdène
20210155_0053
Open media modal

Récupération de l'alcool gras en fin de réaction, distillé par un procédé vert de distillation moléculaire, permettant de le réutiliser pour de futures synthèses. Cette réaction est une synthèse par chimie verte de tensioactifs biosourcés, dérivés de la glycine bétaïne (co-produit de l'industrie sucrière : la betterave à sucre) et d'alcools gras (huiles végétales). Certains produits biosourcés de cette famille sont déjà développés industriellement par la société SurfactGreen.

Photo
20210155_0053
Récupération de l'alcool gras distillé par un procédé vert de distillation moléculaire
20210155_0058
Open media modal

Exemple de montée en échelle (pour se rapprocher des conditions industrielles), d'une synthèse d'un tensioactif biosourcé en utilisant un réacteur de 5 litres. L'objectif est de synthétiser par chimie verte des tensioactifs biosourcés dérivés de la glycine bétaïne (co-produit de l'industrie sucrière, la betterave à sucre) et d'alcools gras (huiles végétales). Certains produits biosourcés de cette famille sont déjà développés industriellement par la société SurfactGreen.

Photo
20210155_0058
Exemple de montée en échelle d'une synthèse d'un tensioactif biosourcé en utilisant un réacteur de 5 litres
20210155_0049
Open media modal

Réaction d'estérification, une des étapes de la synthèse par chimie verte de tensioactifs biosourcés. Ces tensioactifs sont dérivés de la glycine bétaïne (co-produit de l'industrie sucrière : la betterave à sucre) et d'alcools gras (huiles végétales). Certains produits biosourcés de cette famille sont déjà développés industriellement par la société SurfactGreen.

Photo
20210155_0049
Réaction d'estérification, une des étapes de la synthèse par chimie verte de tensioactifs biosourcés
20210155_0044
Open media modal

Solution contenant des clusters métalliques à base de molybdène dans une cellule à dégazage trempant dans un bain d'azote liquide. Un robinet est actionné pour isoler le contenu de la cellule de son environnement, avant d'effectuer les cycles de dégazage. L'objectif est de déterminer les propriétés intrinsèques des clusters et ainsi, à partir de ces résultats, d’étudier leur capacité à générer des radicaux libres (espèces réactives de l’oxygène ou ROS : reactive oxygen species), en présence d…

Photo
20210155_0044
Solution contenant des clusters métalliques à base de molybdène dans une cellule à dégazage
20210155_0035
Open media modal

Au premier plan, une poudre de clusters métalliques de molybdène sous irradiation UV-A. Au second plan, d'autres matériaux luminescents. Ces clusters métalliques sont utilisés pour des applications dans le domaine de l'énergie (concentrateur solaire luminescent) ou la santé (générateur de radicaux libres ou ROS : reactive oxygen species).

Photo
20210155_0035
Poudre de clusters métalliques de molybdène sous irradiation UV-A et autres matériaux luminescents
20210155_0054
Open media modal

Récupération de l'alcool gras en fin de réaction, distillé par un procédé vert de distillation moléculaire, permettant de le réutiliser pour de futures synthèses. Cette réaction est une synthèse par chimie verte de tensioactifs biosourcés, dérivés de la glycine bétaïne (co-produit de l'industrie sucrière : la betterave à sucre) et d'alcools gras (huiles végétales). Certains produits biosourcés de cette famille sont déjà développés industriellement par la société SurfactGreen.

Photo
20210155_0054
Récupération de l'alcool gras distillé par un procédé vert de distillation moléculaire
20210155_0016
Open media modal

Irradiation d'une solution d’un composé photothermique par un laser dans le proche infrarouge (le faisceau infrarouge invisible à l’œil est matérialisé par un faisceau pilote additionnel rouge). L'irradiation de cette solution est réalisée dans le cadre de recherche de composés ayant la capacité de convertir l’énergie lumineuse en chaleur, il s'agit de l’effet photothermique. Pour certains composés, quelques microgrammes permettent de porter à ébullition de l’eau sous irradiation alors que sans…

Photo
20210155_0016
Irradiation d'une solution d’un composé photothermique par un laser dans le proche infrarouge
20210155_0040
Open media modal

Pièce de polymère dopé en clusters métalliques émissif dans le rouge proche infrarouge. Elle est déposée dans un creuset en quartz sur un support de mesure de propriétés d'émission. Ici, la pièce de polymère est irradiée avec une lumière UV afin qu'elle luminesce. Ces matériaux sont utilisables dans les domaines de l'énergie et de la santé.

Photo
20210155_0040
Pièce de polymère dopé en clusters métalliques émissif dans le rouge proche infrarouge

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.