See Photo report
20210120_0014
© Cyril FRESILLON / LadHyX / CNRS Photothèque

Dispositif permettant de visualiser le flux d’air expiré par un sujet grâce à la strioscopie

Reference

20210120_0014

Production year

2021

Max. size

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Caption

Dispositif développé par le LadHyX pour étudier la dispersion du flux d’air expiré par un individu portant un masque de protection respiratoire, grâce à la strioscopie. Cette technique permet de visualiser les écoulements d’air provoqués par une source de chaleur, comme le souffle de cet individu. Celui-ci est placé entre une source lumineuse et un miroir concave, tandis qu’une caméra haute vitesse capture la signature laissée par son souffle. Les données collectées permettront de construire un système reproduisant les écoulements respiratoires comme la respiration, la toux ou l’éternuement. Ce type de simulation permet de mesurer les flux de manière précise et contrôlée. Une équipe du LadHyX spécialisée dans les interactions entre les textiles et les liquides étudie le fonctionnement des masques utilisés durant l’épidémie de covid-19. Lorsque nous respirons, nous émettons un flux d’air constitué de microgouttelettes qui, dans le cas d’un individu malade, peuvent être chargées de virus. Porter un masque limite la propagation du virus en absorbant cet aérosol mais, en fonction de la puissance du débit, une partie du flux peut s’échapper à travers le masque ou sur les côtés. Le LadHyX cherche à quantifier cet écoulement. Si l’efficacité du masque a été démontrée, cette étude permettra d’optimiser son utilisation ou d’imaginer des masques mieux adaptés à la morphologie de chacun et aux différentes activités quotidiennes.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.