19000001_0937
© Fonds historique / CNRS Photothèque

Machine à faire des cachets, photographiée le 12 juillet 1933

Reference

19000001_0937

Production year

1933

Max. size

50.8 x 67.54 cm / 300 dpi

Caption

Machine à faire des cachets, photographiée le 12 juillet 1933. En France, c’est surtout après la Première Guerre mondiale que se développe l’usage des comprimés. Plusieurs sociétés proposent alors des machines à fabriquer les cachets : la production de masse touche aussi les médicaments. Pendant la guerre, le compactage de poudre avait été salutaire pour les conditions de vie des soldats. L’usage des cubes compressés de poudres de légumes s’était généralisé à la suite des rébellions de 1917, quand le général Pétain s’était engagé à fournir, chaque jour, une soupe chaude aux soldats. Trois photographies témoignent du perfectionnement d’une nouvelle machine développée à l’ONRSII pour la fabrication de comprimés par le compactage de poudre. L’appareil reprend le principe de l’inventeur anglais William Brockedon, qui les obtenait par compactage entre deux poinçons, en frappant avec un maillet le poinçon supérieur. Office national des recherches scientifiques et industrielles et des inventions. Extrait du livre "Inventions 1915-1939" de Luce Lebart.

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.