Le 06/10/2021

« Le blob, un génie sans cerveau » un blobbuster à regarder de 7 à 177 ans !

A voir
Image extraite du film
© Hauteville Productions
Diffusé sur ARTE le samedi 9 octobre 2021 à 22h40 et en replay jusqu'au 6 avril 2022.
Ni animal, ni plante, ni champignon, le blob est présent sur terre depuis près d'un milliard d'années. C'est l'un des êtres vivants les plus primitifs et l'un des plus simple avec son unique cellule. Cet organisme passionne les chercheurs, Thomas Pesquet en a même glissé dans ses bagages pour l'ISS afin d'étudier son comportement dans l'espace. Tout sur cette drôle de créature

Composé d’une seule cellule géante, il existe depuis plus d’un milliard d’années. Apparu sur Terre bien avant les plantes et les humains, c'est l’une des formes de vie les plus primitives visibles à l'œil nu. De son nom savant Physarum polycephalum, le Blob, qui n’a pas de forme fixe, peut mesurer jusqu'à 10 mètres carrés. Certains ressemblent à de grosses éponges, d’autres à des lichens ou à des coraux. Selon les espèces, cet organisme unicellulaire peut être jaune, mais aussi blanc, noir, gris, marron, bleu, rose ou rouge. Présent principalement dans les sous-bois des zones tempérées, le blob prospère à l’abri de la lumière dans un environnement humide. Bien que dépourvu de bouche, d’estomac, d’yeux et de pattes, il mange (avec un bel appétit) bactéries, levures et champignons, digère, perçoit la lumière et se déplace à la vitesse de 1 cm/heure, quatre fois plus vite s'il est affamé. Sans cerveau ni système nerveux, il est toutefois capable d'élaborer des stratégies complexes pour assurer sa survie.

Blob l'éponge
Ni plante, ni animal, ni champignon, le blob est une curiosité de la nature. S'appuyant sur l'ouvrage à succès de l'éthologiste et chercheuse au CNRS Audrey Dussutour, ce formidable documentaire nous entraîne à la découverte d'un organisme mystérieux aux étonnantes capacités. Dans leurs laboratoires, de Toulouse à Florence, de Hokkaido à Brême et Boston, des scientifiques spécialisés dans des disciplines aussi variées que la neurobiologie, la biophysique, la biologie, l'informatique et la robotique multiplient les expériences pour percer ses secrets. Et ouvrir peut-être la voie, grâce à lui, à de nouvelles avancées en médecine et en intelligence artificielle.

 

Scientifiques :

Conseiller scientifique : Audrey Dussutour (CNRS), médaille de la Médiation Scientifique 2021 - Centre de Recherches sur la Cognition Animale  (CNRS – Univ. Toulouse III Paul Sabatier).

Michael Levin, Allen Discovery Center/Tufts Center for Regenerative and Developmental Biology, Tufts University USA

Frantisek Baluska, Department of Plant Cell Biology institute of Cellular and Molecular Biology, Univ. Bonn Allemagne – International LaboratoryofPlant naurobiology (LINV) Univ. Florence Italie.

Toshiyuki Nakagaki,
Mathematical and Physical Ethology Laboratory, Research Institute for Electronic Science (RIES), Hokkaido University, Sapporo (Japon).  Andrew Adamatzky, Unconventional Computing Centre, University of the West of England, Bristol UK.

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.