© CNRS Audiovisuel 1996

Walé Chantal

Femme ékonda

Numéro de notice

793

Durée

00:52:00

Année de production

1996

Versions

Support Original

Procédés audiovisuels

SD
4/3
Couleur
Sonore

Réalisateur(s)

PAGEZY Hélène

Résumé

Chez les Ekonda du Zaïre, le moment le plus important dans la vie d'une femme est la naissance de son premier enfant. La jeune mère allaitante, appelée Walé, retourne alors chez ses parents où elle reste recluse pendant une période de deux à cinq ans. Chantal, jeune femme du village d'Ikongo, voit venir la fin de cette réclusion, marquée par un rituel où, accompagnée des femmes du village de Wéli qui l'ont exercée, elle présente un spectacle de danse et de chant.
Toute une semaine, les préparatifs de la "fête de sortie" de Chantal et de sa fille s'ajoutent aux activités quotidiennes. Un échafaudage muni d'une nacelle est construit, un féticheur fait une divination afin de prévenir tout incident. Pour la répétition générale, Chantal se farde le corps et le visage d'une poudre végétale rouge. La chorégraphie et les chants ont une structure très codifiée mais sont des créations uniques.
Le jour de la sortie de réclusion de la Walé, tandis que la foule se presse sur la place du village, Chantal est coiffée et fardée, puis, à l'appel des doyennes, elle fait son entrée, vêtue de peaux de bêtes et d'une coiffe de plumes. La démonstration publique de son adresse favorisera sa renommée et celle de son clan. A l'issue de la danse, Chantal monte dans la nacelle et celle-ci, lâchée brusquement, casse les calebasses. Chantal a surmonté sa dernière épreuve. Le soir, le forgeron lui enlève ses lourds bracelets de cuivre, ses interdits sont levés. Elle est devenue "femme, mère des enfants".

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.