Voir la série
© CNRS Images - 2010

Histoire d'une relation manquée

Titre Série

Guérisons

Numéro de notice

2933

Durée

00:22:00

Année de production

2010

Versions

Support Original

SD
4/3
Couleur
Sonore

Résumé

Dans cet épisode de la série "Guérisons", Jean-Pierre Peter, historien de la médecine, étudie l'évolution de la relation malade-médecin au cours de l'histoire. Il en souligne les ruptures en analysant les facteurs historiques, sociaux et culturels qui en sont les causes.
Dans l'Antiquité, la relation malade-médecin est importante, Hippocrate lui-même s'appuie sur ce lien comme base de la connaissance médicale. Le médecin transmet son savoir, connaît le malade dans son intimité, et le soin n'est plus seulement aux mains d'une aristocratie médicale. A l'époque médiévale, apparaît l'hôtel-Dieu, ancêtre de l'hôpital. A partir du 15e siècle et jusqu'au 17e siècle, l'évolution des connaissances médicales grâce à l'ouverture des corps, la chimiatrie et le mécanicisme ont pour conséquence d'interrompre la relation entre malade et médecin. Puis le siècle suivant voit un retour aux principes d'Hippocrate. Les diagnostics s'affinent grâce aux dissections de masse, Xavier Bichat propose une classification des tissus ; la médecine devient une science ce qui a pour conséquence de détruire totalement la relation entre malade et médecin. Le malade n'est plus écouté. La médecine continue de devenir de plus en plus savante, avec les découvertes de Claude Bernard et les débuts de la biologie. J.P. Peter conclue en constatant que la médecine est techniquement plus efficace, socialement plus accessible, mais que le lien entre malade et médecin est toujours rompu.

Personnalité(s)

Référent(s) Scientifique(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.