20110001_0070
Open media modal

Jean-Loïc Le Quellec lors d'une reconnaissance des gravures rupestres du Messak, Libye, dans les années 1980. Jean-Loïc Le Quellec est ethnologue, anthropologue et spécialiste de la préhistoire et de l'art rupestre saharien. Actuellement directeur de recherche au CNRS, il a mené ces recherches en amateur pendant 35 ans et a dû apprendre à tout faire lui-même : prendre des photos, établir un relevé des peintures rupestres ou encore dresser une cartographie des lieux.

Photo
20110001_0070
Jean-Loïc Le Quellec lors d'une reconnaissance des gravures rupestres du Messak, Libye, dans les ann
20110001_0071
Open media modal

Jean-Loïc Le Quellec, ethnologue, anthropologue, spécialiste de la préhistoire et de l'art rupestre saharien, en discussion avec un guide Touareg. Au fil de ses pérégrinations, il a découvert des centaines de sites et des milliers de peintures. Actuellement directeur de recherche au CNRS, il a mené ces recherches en amateur pendant 35 ans et a dû apprendre à tout faire lui-même : prendre des photos, établir un relevé des peintures ou encore dresser une cartographie des lieux.

Photo
20110001_0071
Jean-Loïc Le Quellec, ethnologue, anthropologue, spécialiste de la préhistoire et de l'art rupestre
20110001_0068
Open media modal

Eléphant gravé à l-n-Ghalgîwen ("le lieu des corbeaux" en langue Touareg), signalé par Leo Frobenius dans les années 1930. Cette gravure rupestre a été photographiée au milieu des années 80 sur le plateau du Messak, dans le sud libyen, par Jean-Loïc Le Quellec. Jean-Loïc Le Quellec est ethnologue, anthropologue et spécialiste de la préhistoire et de l'art rupestre saharien.

Photo
20110001_0068
Eléphant gravé à l-n-Ghalgîwen ("le lieu des corbeaux" en langue Touareg), signalé par Leo Frobenius
20110001_0061
Open media modal

Pages extraites d'un carnet de voyage de Jean-Loïc Le Quellec dont les dessins ont été réalisés lors d'une visite du musée de l'université de Ryadh en Arabie. Jean-Loïc Le Quellec est un ethnologue, anthropologue, spécialiste de la préhistoire et de l'art rupestre saharien. Au fil de ses pérégrinations, il a découvert des centaines de sites et des milliers de peintures rupestres. Actuellement directeur de recherche au CNRS, il a mené ces recherches en amateur pendant 35 ans et a dû apprendre à…

Photo
20110001_0061
Pages extraites d'un carnet de voyage de Jean-Loïc Le Quellec dont les dessins ont été réalisés lors
20110001_0067
Open media modal

Reconstitution de la peinture rupestre "Vol de Vaches". Située dans la grotte de la ferme sud-africaine de Ventershoek, appelée Christol Cave, elle a probablement été réalisée vers 1820 et découverte quelques années plus tard. On supposa longtemps qu'elle montrait des chasseurs-cueilleurs Bushmen (à gauche, en rouge) fondant sur un village d'agriculteurs Bantous (à droite, en gris) pour voler leurs vaches et s'enfuyant pourchassés par leurs victimes. Mais Jean-Loïc Le Quellec, spécialiste de la…

Photo
20110001_0067
Reconstitution de la peinture rupestre "Vol de Vaches". Située dans la grotte de la ferme sud-africa
20110001_0059
Open media modal

Pages extraites d'un carnet de voyage de Jean-Loïc Le Quellec qui concernent des sites de Mauritanie. Jean-Loïc Le Quellec est un ethnologue, anthropologue, spécialiste de la préhistoire et de l'art rupestre saharien. Au fil de ses pérégrinations, il a découvert des centaines de sites et des milliers de peintures rupestres. Actuellement directeur de recherche au CNRS, il a mené ces recherches en amateur pendant 35 ans et a dû apprendre à tout faire lui-même : prendre des photos, établir un…

Photo
20110001_0059
Pages extraites d'un carnet de voyage de Jean-Loïc Le Quellec qui concernent des sites de Mauritanie
20110001_0063
Open media modal

Peinture rupestre de la Dame Blanche (personnage central de la peinture dont les jambes sont blanchâtres) découverte par hasard en 1918 par l'explorateur Maak dans le massif du Brandberg, en Namibie. A la fin des années 1940, l'abbé Breuil, considéré alors comme le pape de la préhistoire, y voit une femme au nez aquilin d'origine égyptienne ou crétoise. A l'époque, on considère que la Dame Blanche témoigne de la présence d'une ancienne civilisation blanche antérieure à celle des Noirs sur le…

Photo
20110001_0063
Peinture rupestre de la Dame Blanche (personnage central de la peinture dont les jambes sont blanchâ
20110001_0066
Open media modal

Paroi ornée mutilée par son découvreur, le pasteur Christol. Située dans la grotte sud-africaine de la ferme de Ventershoek, appelée depuis lors Christol Cave, elle a probablement été réalisée vers 1820 et découverte quelques années plus tard. Baptisée "Vol de Vaches", on supposa longtemps qu'elle montrait des chasseurs-cueilleurs Bushmen fondant sur un village d'agriculteurs Bantous pour voler leurs vaches et s'enfuyant pourchassés par leurs victimes. Mais Jean-Loïc Le Quellec, spécialiste de…

Photo
20110001_0066
Paroi ornée mutilée par son découvreur, le pasteur Christol. Située dans la grotte sud-africaine de
20110001_0064
Open media modal

Détail de la peinture rupestre de la Dame Blanche découverte par hasard en 1918 par l'explorateur Maak dans le massif du Brandberg, en Namibie. A la fin des années 1940, l'abbé Breuil, considéré alors comme le pape de la préhistoire, y voit une femme au nez aquilin d'origine égyptienne ou crétoise. A l'époque, on considère que la Dame Blanche témoigne de la présence d'une ancienne civilisation blanche antérieure à celle des Noirs sur le continent africain. La plupart des préhistoriens actuels s…

Photo
20110001_0064
Détail de la peinture rupestre de la Dame Blanche découverte par hasard en 1918 par l'explorateur Ma
20110001_0060
Open media modal

Pages extraites d'un carnet de voyage de Jean-Loïc Le Quellec dont les dessins ont été réalisés lors d'une visite du musée de l'université de Ryadh en Arabie. Jean-Loïc Le Quellec est un ethnologue, anthropologue, spécialiste de la préhistoire et de l'art rupestre saharien. Au fil de ses pérégrinations, il a découvert des centaines de sites et des milliers de peintures rupestres. Actuellement directeur de recherche au CNRS, il a mené ces recherches en amateur pendant 35 ans et a dû apprendre à…

Photo
20110001_0060
Pages extraites d'un carnet de voyage de Jean-Loïc Le Quellec dont les dessins ont été réalisés lors
20110001_0058
Open media modal

Pages extraites d'un carnet de voyage de Jean-Loïc Le Quellec qui concernent le massif de Tadrart Akukas en Libye. Jean-Loïc Le Quellec est un ethnologue, anthropologue, spécialiste de la préhistoire et de l'art rupestre saharien. Au fil de ses pérégrinations, il a découvert des centaines de sites et des milliers de peintures rupestres. Actuellement directeur de recherche au CNRS, il a mené ces recherches en amateur pendant 35 ans et a dû apprendre à tout faire lui-même : prendre des photos,…

Photo
20110001_0058
Pages extraites d'un carnet de voyage de Jean-Loïc Le Quellec qui concernent le massif de Tadrart Ak
20110001_0069
Open media modal

Jean-Loïc le Quellec prenant des notes sur un site rupestre de l'Imrâwen au Messak, Libye. Il est ethnologue, anthropologue et spécialiste de la préhistoire et de l'art rupestre saharien. Actuellement directeur de recherche au CNRS, il a mené ces recherches en amateur pendant 35 ans et a dû apprendre à tout faire lui-même : prendre des photos, établir un relevé des peintures rupestres ou encore dresser une cartographie des lieux.

Photo
20110001_0069
Jean-Loïc le Quellec prenant des notes sur un site rupestre de l'Imrâwen au Messak, Libye. Il est et

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.